Intempéries des 29 et 30 septembre 2014

01 octobre 2014
Christian Jeanjean

Arlette Coussy, Guy Reverbel, René Lopez et moi-même (pendant que d’autres élus, dans leurs quartiers participaient à cet élan de solidarité), en collaboration avec les employés de la mairie ont été réactifs. Les services : des sports, techniques, de la police municipale avec la gendarmerie et des sapeurs-pompiers ont assuré en collaboration étroite avec la mairie la gestion de cette situation.

Une cellule de crise a été mise en place dès la fin d’après-midi afin de répondre au téléphone et d’accueillir les personnes (durant toute la nuit de lundi à mardi), des messages sur les panneaux lumineux ont été affichés et une information push diffusée sur les mobiles.

Beaucoup de personnes ont donc été rassurées par téléphone, ou bien informées ou encore recueillies. La salle du conseil municipal était transformée en réfectoire afin d’abriter les réfugiés de la route et de les ravitailler (plus de 200 sandwiches faits par le Fournil d’Eugène aidé par des employées municipales, pizzas et boissons).

Certaines personnes ont été transférées à l’IGESA, ainsi que les enfants autistes de l’école Améthyste et une grande partie des exposants du salon Beauty Prof’s, alors que 80 jeunes qui accomplissaient ce jour-là la journée défense et citoyenneté y étaient déjà.

La mairie était en contact quasi-permanent avec la Préfecture qui a supervisé de près toutes ces opérations.

Les interventions

Les établissements recevant des enfants (école élémentaire, école maternelle et crèche) ainsi que les personnes âgées (résidence Les reflets d’argent) ont été gérés en priorité. Au vu de la situation l’école maternelle a été évacuée en bonne cohésion entre le personnel municipal, les enseignants et les parents. Des enfants ont été transférés en toute sécurité de l’école Pierre et Marie Curie à l’école Louis Pasteur qui a été ravitaillée, tout s’est déroulé dans le calme et les enfants dont les parents étaient bloqués ont dormi et mangé à l’école. L’institut Saint-Pierre a fourni les repas pour les bébés de la crèche (où 6 bambins étaient en sécurité).

En ce qui concerne l’établissement de la résidence de retraite aucun problème à gérer c’est la résidence qui a mis à disposition une chambre pour accueillir une personne âgée.

La première adjointe Arlette Coussy et moi-même avons organisé l’accueil des personnes, la gestion de la nourriture ; nous nous sommes rendus dans les écoles où enseignants et enfants étaient à l’abri dans le calme et la sérénité, tout le monde a été ravitaillé.

Avec des camions nous avons ensuite sillonné la ville afin de s’assurer que tout le monde était en sécurité ; plusieurs rotations ont été effectuées durant la nuit.

Pendant toute la nuit, la cellule de crise a suivi heure par heure la météo et a pu rassurer ainsi toutes les personnes en difficultés. En effet, après cet épisode exceptionnel la météo s’est nettement améliorée et les orages sont passés sur l’ouest du département.

Le mardi 30 septembre à 6h du matin un tour de ville permettait de constater que malgré des voitures abandonnées, elles étaient bien rangées sur les bas-côtés.

Durant la journée du mardi les services techniques ont terminé de mettre la ville en état avec les caves des résidences privées qu’il fallait vider.

Les recommandations

Dès le mardi matin les recommandations étaient données aux administrés sur la démarche à suivre pour déclarer les éventuels sinistres (un délai de 48h pour faire sa déclaration auprès de son assurance et ensuite communiquer à la mairie un état sommaire des dommages subis avec les coordonnées).

L’état des lieux

Les Salles municipales ont été interdites d’accès momentanément afin de ne prendre aucun risque, après un état des lieux des travaux sont à prévoir pour certaines d’entre elles (infiltrations, toitures…)

Pas d’incident grave à déplorer grâce à une belle solidarité

La population a bien réagi, les personnes qui étaient de passage à Palavas ont été touchées par l’accueil palavasien chaleureux, ils ont été très nombreux à remercier tous les intervenants qui ont permis cette gestion efficace d’une situation aussi soudaine qu’exceptionnelle.

Merci à tous ! Une belle solidarité s’est mise en place : les élus, les employés municipaux, les services de sécurité, les Palavasiens et les Palavasiennes sans oublier les commerçants pour leur générosité (fournil d’Eugène, boulangerie Maguelone, Chez So), l’IGESA et son personnel, l’Institut Saint-Pierre!

Compliments du Préfet

Monsieur le Préfet a complimenté la ville pour sa gestion de la crise. Je l’ai également remercié pour son aide permanente et efficace : envoi de sapeurs-pompiers de l’Aude, des services de dépannage de l’EDF.

En résumé, un bel exemple de coordination entre tous qui a fait ressortir qu’à Palavas la solidarité n’est pas un vain mot !


comments powered by Disqus