Transports : Saurel veut lancer une ligne de bus entre Montpellier et Palavas

18 novembre 2014
Christian Jeanjean

Les dépêches quotidiennes

Hérault - Transports
Lundi 17 novembre 2014, par la Lettre M

Une nouvelle liaison en bus entre Montpellier (rond point Prés d’Arènes) et Palavas ? C’est la proposition que Philippe Saurel, président de Montpellier Agglomération, va formuler à Hérault Transport, autorité de transport compétente. « Si Hérault Transport lance une ligne spécifique, l’agglo investira dans la création d’un terminus devant la médiathèque Garcia Lorca - création de quais notamment », a déclaré l’élu, lundi après-midi devant la presse. « On ne va pas séparer la Ville à sa plage historique. Le maire de Palavas est favorable à cette proposition. »

Le prolongement de la ligne 3 du tramway, qui s’arrête à Pérols, à quelques hectomètres de la mer, n’est donc plus d’actualité. « En matière de tramway, la priorité, c’est l’extension de la ligne 1 du tramway vers la future gare TGV. » La mise en service de cette extension interviendra « entre 2017 et 2020. Tout dépendra de la fréquentation de la gare. » D’après lui, la gare « se fera », même s’il aurait souhaité « une autre localisation ». 

Une autre ligne de bus sera lancée, elle de façon certaine, pour desservir Murviel-les-Montpellier, à partir de septembre 2015.

La ligne 5 de tramway définitivement enterrée

Philippe Saurel a confirmé l’abandon de la ligne 5 de tramway dans sa forme actuelle. « Doit-on appliquer les recettes qui ont marché pendant 15 ans ? Non. Il faut s’adapter au monde qui change. Ce n’est pas parce qu’il y a quatre lignes qu’il faut en faire trente. Le coût du km/tramway, surtout dans des zones non habitées, est démesuré. Il faut repenser la desserte. Le tronçon prioritaire devra innerver les campus. Des bus à haut niveau de service peuvent remplir la fonction, voire un tramway. Le parc Montclam, à l’ouest, sera préservé : jamais les roues du tramway ne caresseront sa pelouse. Ça ne veut pas dire que nous ne desservirons pas les territoires concernés. En l’état, nous ne sommes pas capables de financer 450 M€ sans augmenter les impôts. Or, je me suis engagé à ne pas augmenter les impôts. Je ne reviendrai pas sur cet engagement. Et où en est l’écotaxe ? Plus un sou. Le Département de l’Hérault s’est désengagé totalement de ce projet. »

Le futur schéma fera la part belle aux bus

Pour Isabelle Gianiel, vice-présidente « Transport et Mobilité » à Montpellier Agglomération, le futur schéma directeur de transports de la métropole se caractérisera par une « refonte importante du réseau de bus, qui a peu évolué depuis plusieurs années. Certains tracés seront repris, avec des aménagements sur les arrêts et sur les fréquences, et une réflexion plus approfondie sur les transports à la demande. »

Après une phase de diagnostic, le schéma directeur sera présenté au conseil de métropole à l’automne 2015, pour une mise en oeuvre effective début 2016.

Hubert Vialatte


comments powered by Disqus