Conseil municipal du 24 janvier

27 janvier 2015
Christian Jeanjean

Ce samedi matin a eu lieu le conseil municipal. La plupart des points à l’ordre du jour ont été votés à l’unanimité.

Au programme notamment :

  • La participation de la commune à l’Entente Interdépartementale pour la Démoustication (EID) : votée à l’unanimité. Cette démoustication a lieu toute l’année, de nombreuses communes sont concernées.
  • Les conventions d’occupation temporaire du domaine public : votées à l’unanimité.
  • L’acquisition par le CCAS de logements sociaux pour les Palavasiens : votée à l’unanimité.
  • La mise à disposition de trois agents communaux pour les besoins du CCAS : votée à l’unanimité.
  • Les tarifs des régies : votés à l’unanimité.

Concernant la délégation de service public (DSP) pour l’exploitation des concessions des lots des plages (pour la période 2015-2020) : l’opposition s’est abstenue. Le motif de M. Soliveres et de son équipe : « nous ne nous opposons pas par principe à ces attributions, mais ne cautionnons pas la méthode de sélection des candidats ».

Pour couper court aux sous-entendus de ce dernier, visant uniquement à discréditer l’équipe municipale en place, voici quelques rappels factuels :

La méthode de sélection des candidats suit rigoureusement la législation en vigueur dans notre pays (article 1411-1 et suivants du code général des collectivités territoriales), qui stipule notamment que : « l'autorité habilitée à signer la convention engage librement toute discussion utile avec une ou des entreprises ayant présenté une offre ».

Pour rappel également, lors du conseil municipal du 11 août dernier, auquel n’a pas participé M. Soliveres, ont été approuvés :

  • le principe de DSP pour la gestion de plage (2015-2020) ;
  • le contenu des caractéristiques des prestations à assurer ;
  • qu’il appartenait au Maire et à lui seul d’en négocier les conditions précises.

Bien qu’absents à ce conseil municipal, Mathieu Soliveres et son équipe ont bel et bien été informés de la procédure (en cours depuis juin 2013). Une longue procédure qui peut leur sembler « extrêmement frustrant(e) ».

Je tiens en tous les cas à remercier le long travail effectué par l’équipe municipale et les services maritimes sur ce dossier. Ces concessions permettent de donner des emplois à de nombreuses personnes,  de faire venir du monde et d’animer notre belle station.

Concernant la question de la circulation et du stationnement au Parc du Levant, nous demandons dorénavant des autorisations préalables, des barrières arriveront la semaine prochaine pour empêcher le stationnement sur la route des étangs qui constitue un réel danger. La police municipale et la gendarmerie sont également associées à ce dossier.

Enfin, j’ai réitéré mon refus de voir la création de supérettes dans Palavas, car nous souhaitons aider nos petits commerces, qui sont le cœur du dynamisme de notre beau village.